Carole Rostagni, une expertise en droit du travail, de la propriété et des successions

Maître Carole Rostagni, avocat au barreau d'Avignon
Maître Carole Rostagni, avocat au barreau d'Avignon

   Docteur en droit pénal et sciences criminelles avec mention très honorable et félicitations, Maître Carole ROSTAGNI a créé son cabinet en 2006 en Avignon avec trois domaines principaux d’activités professionnelles, le droit du travail, le droit de la propriété et le droit des successions.

Après un brillant parcours universitaire, où elle se distingue notamment auprès de l’Armée de Terre qui la recrute sur concours pour intégrer l’école de Saint Cyr Coëquidan, Maître Carole ROSTAGNI fait le choix de la robe. Elle intègre l’école d’Avocat à Aix-en-Provence. Elle mène en parallèle un parcours universitaire et continue de dispenser des cours magistraux.

Certains la nomment l’arbalète car elle atteint toujours son objectif en silence, d’autres le pit-bull car elle ne lâche jamais une affaire.

Ses expériences professionnelles auprès de magistrats du parquet à la section économique et financière (délinquance astucieuse) lui ont permis d’acquérir une connaissance certaine dans le milieu judiciaire et juridique mais également un esprit d’analyse et une pertinence dans l’avancée stratégique des dossiers. Certains la nomment l’arbalète car elle atteint toujours son objectif en silence, d’autres le pit-bull car elle ne lâche jamais une affaire.

Elle revendique aisément la qualification de pionnière et recherche toujours l’intelligence dans toutes les situations et l’excellence. Son métier la passionne. Elle utilise des outils stratégiques inventifs dans des domaines juridiques verrouillés par un immobilisme certain.

Une expertise reconnue en matière successorale

L’un de ses projets successoraux déjà mis en place, est de proposer à ses clients de sortir d’un lourd contentieux qui se pérennisera sur plusieurs décennies engageant des frais de procédure considérables par la structuration juridique et l’amélioration de l’existentiel du patrimoine immobilier familial en ayant recours notamment à des architectes, des conseillers en investissements, et à l’avocat. En d’autres termes, le patrimoine devient une solution d’investissement, d’amélioration, de capitalisation et créateur d’emplois. L’acquis familial se structure en projet professionnel.

Cette avocate au parcours peu commun est également passionnée, outre de l’art (exposition de tableau et distinction de prix), de la musique, d’équidés qu’elle pratique communément confirmant la devise que le pénaliste est l’étalon du droit, ce qu’elle accepte volontiers ayant de surcroît suivi son parcours universitaire auprès d’un brillant pénaliste, le Bâtonnier Jean-Pierre SERVEL.