Concours des vins à Orange : 1er concours de la Vallée du Rhône

Les membres du jury en plein travail à Orange
Les membres du jury en plein travail à Orange

Cette 65ème édition montre avec force l’importance de la filière viticole dans notre Département. C’est près de 2518 échantillons représentant 342 établissements producteurs, coopératives ou négociants soit 1/3 de la récolte totale de la Vallée du Rhône qui ont été appréciés par le jury

Un concours jeune et qui respire 

Le jury, composé de professionnels et de citoyens, a primé près de 24% des références  testées et c’est là tout l’intérêt du concours des vins : loin des concours poussiéreux s’adressant aux seuls initiés, ce sont les vrais consommateurs de vins, professionnels mais aussi amateurs, qui peuvent apprécier les vins qui concourent. Il n’empêche que 1127 formations de dégustateurs amateurs ont pu être dispensées depuis 2008.

Et le Président Michel Bernard de rappeler la portée et le sérieux de l’organisation à travers  par exemple le prélèvement des échantillons par un agent sous l’autorité du concours, l’anonymat total et l’obligation pour le jury de motiver ses décisions.

Quel objectif ?

Le concours vise à favoriser une émulation et une incitation au progrès qualitatif et à proposer un outil permettant de mesurer ce progrès. De plus, la notion de promotion de la qualité des vins de la vallée du Rhône est au coeur des objectifs. Autre point essentiel, un vin récompensé lors du concours c’est la certitude de le vendre très vite, et en plus de bénéficier d’une majoration quantifiable par rapport au marché.

Ici au déjeuner qui a suivi à Chateauneuf-du-Pape

Ici au déjeuner qui a suivi à Chateauneuf-du-Pape

A noter la présence du sous-Préfet Jean-François Moniotte, du Député-Maire d’Orange Jacques Bompard, du Maire de Chateauneuf-du-Pape Claude Avril, du Président de la Chambre d’Agriculture Alain Bernard et d’une salle comble composée de professionnels comme de passionnés.