DE NOUVEAUX DEBOUCHES POUR LES VINS DES COTES DU RHONE : ENGOUEMENT DES ASIATIQUES ET OENOTOURISME

art98
Le tourisme devient une nouvelle composante du métier de vigneron. En effet aujourd’hui, les touristes qui visitent la région, hors nationaux, sont principalement  Allemands, Anglais, Suisses, Belges, ou Hollandais. Cette donne pourrait changer du fait de l’engouement des asiatiques pour les Côtes du Rhône. Une preuve : le grand export » (USA, Canada, Chine et Japon) représente désormais 35% du total des exportations, contre 28% en 2010, soit 31% des ventes.

A Inter-Rhône on est prêt : 405 caveaux ont rejoint la charte de qualité qui vise à offrir un meilleur accueil aux touristes et de nouvelles infrastructures vont voir le jour , ainsi, la maison des vins de Tain l’Hermitage va ouvrir ses portes en juin avec un nouvel aménagement pour informer au mieux les visiteurs.

Et puis  de nouvelles adresses vont voir le jour à Avignon. L’Hôtel Calvet de Palun (où siégeait la Banque de France) abritera une boutique, un restaurant gastronomique, une école de vins et un bar à vin. Juste à côté, l’hôtel des Monnaies changera de destination et comprendra : une résidence para-hôtelière, des boutiques, une librairie gastronomique, un restaurant glacier, une boulangerie, une pâtisserie ainsi que des espaces culturels et festifs.  Ces deux bâtiments qui ouvriront en simultané proposeront des prestations haut de gamme propres à combler ces oenotouristes de plus en plus nombreux dans notre Cité des Papes.

 

La rédaction