Un nouveau Président pour Inter-Rhône

art59
    A l’issue de son assemblée générale et conformément à la règle de l’alternance, Michel Chapoutier, négociant et propriétaire de vignobles, a été élu président d’Inter-Rhône, interprofession des vins A.O.C. Des Côtes du Rhône et de la Vallée du Rhône.

Christian Paly, viticulteur, président de la cave de Tavel et du comité des vins et spiritueux AOC au sein de l’INAO lui confie, après ses deux mandats, le 2ème vignoble français d’A.O.C.

Avec 70 000 hectares, 5 000 exploitations viticoles, 2,5 millions d’hectolitres récoltés en 2013 et 400 millions de bouteilles commercialisées dans 159 pays, les vins de la Vallée du Rhône génèrent un chiffre d’affaires de 1,4 milliards d’euros. Ils représentent la première activité économique de la région et leurs 46 000 emplois directs ou induits en font le 1er employeur de la Vallée du Rhône.

A l’actif du bilan de Christian Paly doit être mise la poursuite de l’internationalisation. En 2008, à son arrivée, les deux tiers des investissements promotionnels étaient en France, aujourd’hui ils sont à l’exportation ; 25 % de vin était exporté, aujourd’hui 34 %, soit plus d’un million d’hectolitres.

Dans la mondialisation du vin, la mission d’Inter-Rhône est donc essentielle. Sur ses 21 millions d’euros de budget, 16 sont d’ailleurs consacrés à la communication.

Le nouveau challenge qui l’attend n’effrayera sûrement pas Michel Chapoutier, à la tête de la maison Chapoutier depuis 1990. La Maison Chapoutier à Tain-l’Hermitage (Drôme) existe depuis 1808 et travaille sur une centaine de pays. Elle possède des vignes dans le Roussillon, en Alsace, au Portugal, en Australie, en Espagne et plus de 200 hectares dans les Côtes-du-Rhône, génère 44 millions d’euros de chiffre d’affaires à elle seule, et 55 millions sur l’ensemble du groupe. Michel Chapoutier en a fait aussi le plus important propriétaire sur la colline de l’Hermitage et un modèle de viticulture en biodynamie.

Lors de son élection, Michel Chapoutier a indiqué les trois priorités qui vont le guider durant son mandat de Président d’Inter-Rhône :

– travailler ensemble avec le négoce et la production dans la prospection économique en prenant conscience des investissements de chacun, afin de répondre aux besoins et de réorienter la plantation ;

– faciliter l’installation et la formation des jeunes vignerons et des nouveaux entrants ;

– préserver les appellations du socle.

Aux côtés de Michel Chapoutier, Etienne Maffre, directeur adjoint de la maison de négoce Gabriel Meffre à Gigondas devient le nouveau président de l’UMVR (Union des Maisons de vins du Rhône / négoce) et Philippe Pellaton, viticulteur et président de la cave coopérative de Laudun Chusclan, président du Syndicat des Côtes du Rhône (production).

La nouvelle équipe aura pour objectif de penser les meilleures stratégies économiques et promotionnelles, tout en valorisant les atouts du vignoble rhodanien et en développant son image, en priorité à l’international.